Jouez 2 minutes pour lutter contre Alzheimer !

Les statistiques sont terribles : on estime à 47 millions le nombre de personnes atteintes de démence sénile sur la planète ; un nouveau cas toutes les 3,2 secondes, 75 millions de patients en 2030, et un nombre encore plus important de personnes affectées si l’on prend en compte l’entourage souffrant avec le patient. La science n’en connaît pas la cause ni le remède. Mais elle a grand besoin de plus de données. Aujourd’hui, nous pouvons aider la recherche en jouant sur une application mobile : 2 minutes de jeu génèrent des données équivalentes à 5 heures de recherches en laboratoire !

0
Source: Alzheimer’s Disease International.

Les statistiques sont terribles : on estime à 47 millions le nombre de personnes atteintes de démence sénile sur la planète ; un nouveau cas toutes les 3,2 secondes, 75 millions de patients en 2030, et un nombre encore plus important de personnes affectées si l’on prend en compte l’entourage souffrant avec le patient. La science n’en connaît pas la cause ni le remède. Mais elle a grand besoin de plus de données. Aujourd’hui, nous pouvons aider la recherche en jouant sur une application mobile : 2 minutes de jeu génèrent des données équivalentes à 5 heures de recherches en laboratoire !

Traduit et adapté de l’anglais, par Rémi Canali.

 

La maladie d’Alzheimer est de loin la forme la plus répandue de démence (entre 60 et 80 % des cas). Avec la mémoire à court terme, l’orientation spatiale (définie comme la fonction cognitive utilisée pour trouver le chemin et maintenir un cap d’un lieu à un autre) est l’une des premières capacités à décliner.

Nous utilisons deux types de référentiels dans le domaine de l’orientation : le référentiel égocentrique (entre nous et les objets, notre corps servant de référence. Ex : la gauche et la droite) et le référentiel allocentrique (d’objet à objet, l’environnement servant de référence. Ex : le Nord et le Sud). Les deux se trouvent affectés très tôt dans la maladie d’Alzheimer. Problème, ils se détériorent également avec l’âge.

En l’absence de données suffisantes sur les capacités d’orientation de personnes saines à différents âges, les médecins ont du mal à différencier les premiers symptômes de démence et les signes naturels liés à l’âge.

C’est là que Sea Hero Quest entre en jeu ! L’idée est de collecter un maximum de données sur la reconnaissance spatiale et la capacité de navigation : comment nous reconnaissons des lieux et comment nous réagissons quand nous nous perdons.

Le professeur Michael Hornberger de l’université d’East Anglia au Royaume-Uni, explique dans The Guardian :

Depuis le début, il était nous était clair que nous ne voulions pas créer encore une expérience cognitive en ligne – nous voulions plutôt un jeu mobile amusant et pas trop sérieux pour collecter des données scientifiques valides. C’était également important pour que les joueurs ne soient pas uniquement issus des sciences citoyennes mais d’une population plus large.

Dans Sea Hero Quest, vous incarnez le fils d’un capitaine de bateau qui perd la mémoire de ses voyages et explorations passés. Votre quête est de retrouver les pages perdues de son journal de bord. Vous posséderez une carte indiquant plusieurs points dont il faudra vous souvenir pour les retrouver un par un. Votre position et vos mouvements sont enregistrés pour les chercheurs. Mais pas d’inquiétude si vous vous trompez ou si vous perdez votre chemin, cela aidera à identifier les comportements “ normaux “ et les comportements “ déviants “.

 

Les scientifiques adorent lorsque vous vous plantez

D’après Hugo Spiers, un autre chercheur de ce projet de l’University College de Londres : “ Chaque demie-seconde, l’application rassemble des données sur l’endroit où se situe le joueur sur la carte, comme un genre de GPS virtuel, et calcule à quel point il s’écarte de la trajectoire la plus rapide vers le but. Ensuite elle anonymise les données, ne gardant que le genre et l’âge du joueur. Puis elle les charge dans une immense base de données en Allemagne à laquelle les chercheurs ont accès.
Vu le genre de données qui aident les chercheurs, les utilisateurs ne doivent pas s’inquiéter de mal jouer à certains endroits du jeu. Les scientifiques adorent lorsque vous vous plantez.

Bien plus qu’un jeu “, raconte la description du jeu, “ une quête destinée à sauver les facultés cérébrales.

Pour télécharger Sea Hero Quest :

Google Play

Apple App Store

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here