Le jean devient numérique : une opportunité pour le gamifier !

Le premier vêtement numérique en beta-test va bientôt devenir réalité. La “ technologie portable “ est devenue encore plus portable grâce à une veste en jean interactive créée par Levi’s et Google. Mais le matériau conducteur tissé dans le jean est-il un autre fil qui nous lie au World Wide Web, augmentant notre dépendance aux technologies et notre exposition aux “ markéteux “ ? Ou est-ce que cela donne au mouvement de “ mode durable “ une chance de prendre l’avantage sur la “ fast fashion “ en gamifiant la sensibilisation et la responsabilité environnementale ?

Traduit et adapté de l’anglais, par Rémi Canali.

 

Un partenariat iconique

Quelle ironie que le denim, textile conçu pour résister à l’usure, soit le premier à devenir tactile ! En même temps, il semblait logique que le textile le plus “ démocratique “ soit celui qui amène la révolution technologique dans le domaine de la mode.

Google et Levi’s ont récemment présenté la Commuter™ Trucker Jacket, dotée de la technologie Jacquard, et annoncé sa commercialisation en 2017 après une période de beta-test qui commence cette année. La veste est un modèle déjà existant conçu pour les cyclistes urbains. La connexion digitale s’opère grâce à une zone sensible au toucher placée sur la manche et à un élément détachable connecté à votre téléphone via Bluetooth. Tapoter ou effleurer la manche permet d’augmenter le volume de votre téléphone, demander une direction, accepter ou rejeter un appel.

Montage fait à partir des photos de Google ATAP.

 

Le potentiel de gamification

L’intérêt de cette veste digitale est qu’elle n’est pas un simple gadget mais propose des fonctionnalités véritablement utiles pour son public cible : les cyclistes en ville.

La condition essentielle pour une gamification de qualité est donc déjà en place : une motivation intrinsèque pour utiliser le produit.

On pourrait aussi y ajouter les fameux “ 3 F “ de Gabe Zichermann – Feedback, Friends and Fun – pour ainsi créer une communauté d’utilisateurs du Jacquard Commuter.

La veste pourrait comptabiliser des points, se connecter avec les autres utilisateurs pour les challenger sur le temps passé à la porter ou les kilomètres et trajets parcourus, évaluer le respect des limitations de vitesse et autres éléments du code de la route, etc. Évidemment, pour des raisons de sécurité, toutes ces données ne seraient accessibles qu’une fois le pied à terre. Ce qui ajouterait plus d’interactivité, plus d’utilisations, et ferait perdurer la durée de l’expérience au-delà du trajet.

Et d’un point de vue environnemental, la veste pourrait être liée à une application qui mesure votre empreinte écologique globale. Et chaque trajet à vélo améliorerait de fait ce score.

 

Le projet Jacquard

La technologie Jacquard est présenté par Google comme étant peu coûteuse et accessible, pouvant être aisément intégrée aux équipements de fabrication déjà existants. Le fil conducteur peut être inséré dans n’importe quel type de textile et sur n’importe quelle partie du vêtement. De plus, une plate-forme sera ouverte aux développeurs pour de nouvelles applications et de nouveaux services.

Jacquard est une toile vierge pour l’industrie de la mode. Les designers peuvent l’utiliser comme ils le feraient avec n’importe quel tissu, ajouter de nouvelles couches de fonctionnalités à leurs designs, sans avoir à apprendre l’électronique. “ (Google ATAP)

C’est donc maintenant aux designers de mode et aux marques de jouer avec cette “ toile vierge “ et d’inventer les nouveaux usages pour le smart-vêtement.

En tant que croyante passionnée en la gamification, je m’intéresse particulièrement aux intégrations de mécaniques de jeu et design ludique. Mais en tant que citoyenne socialement et environnementalement responsable, j’espère également que les spécialistes du marketing ne seront pas les seuls à surfer sur cette vague, ajoutant un nouveau flot de statistiques dans nos vies déjà noyées sous les données et les informations.

 

Retrouvez bientôt la suite des nouveautés dans ce domaine avec notre prochain article : “ Que voulez-vous que vos vêtements intelligents fassent pour vous ? “, où nous explorerons d’autres projets de technologies portables, existantes ou potentielles, dans l’industrie de la mode. Et comment la gamification peut-elle être utilisée par le mouvement de la “ mode durable “ dans sa bataille contre le consumérisme débridé.

 

 

Image de Une : Triple Elvis, Andy Warhol, Saatchi Gallery.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *